Trump frappe un millier de ses propres NFT rares pour lui-même

La semaine dernière, Donald Trump a lancé sa propre collection NFT. Chaque NFT le présente comme un super-héros, et malgré le marché baissier, la série s’est vendue en une journée. Le plus drôle, c’est qu’il a gardé un tas de jetons pour lui.

De nombreux NFT de Trump proviennent de Trump lui-même

Comme nous sommes habitués à la plupart des gammes de Jetons non fongibles (NFT) il n’y en avait qu’un nombre limité, 45 000 pour être exact. Ils ont changé de mains pour 99 $. L’ancien président des États-Unis l’a qualifié de cadeau de Noël idéal, et ils se sont également vendus après une journée.

Il y avait aussi beaucoup de critiques sur le projet. Beaucoup de gens pensaient que les cartes étaient très laides, même selon les normes NFT. Vous avez accès à un gala Trump avec 45 exemplaires.

Trump semble être très fier de sa collection. Il a en fait frappé 1 000 des 45 000 NFT pour lui-même dans dix métiers différents, selon l’utilisateur de Twitter @NFTherder. Il n’a pas payé les 99 $ pour cela, les jetons sont gratuits dans le portefeuille de voûte réglé sur OpenSea.

Il a également été assez pointilleux, car les NFT ont une certaine rareté. Il n’y a que 45 000 jetons au total, mais certains jetons n’en ont qu’un. Le portefeuille de Trump contient 26% de ces jetons et 28% des NFT avec une signature – la sienne. Seuls 0,4 % de tous les jetons sont complètement uniques et seuls 0,16 % ont une signature. Cela crée donc une rareté supplémentaire.

Trump n’est pas un fan de longue date de la crypto

Ironiquement, les billets sortent maintenant que le marché des NFT est en plein marasme. Il y a un an, Trump était également bien au courant des crypto-monnaies, mais il les considérait ensuite comme « très dangereuses ». Il s’attendait à une « explosion », ce qui semblait signifier l’effondrement de la bulle. Par exemple, il a comparé le marché à la bulle Dot.com (la bulle Internet qui a éclaté en l’an 2000).

À lire  Les retraits de Bitcoin chutent fortement, la peur chutera-t-elle à nouveau après le drame FTX ?

Il est possible qu’il ait bien raison. En août dernier, nous écrivions que le marché était peut-être encore dans une bulle, mais malheureusement, on ne sait jamais avec certitude si le creux a déjà été atteint.


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *