Tether répond à la prochaine série de potins apocalyptiques

Le Wall Street Journal a lancé une nouvelle attaque contre l’industrie le 1er décembre, et cette fois Tether, éditeur du stablecoin USDT, était une fois de plus dans le collimateur du puissant journal. Le média affirme que Tether prête de plus en plus ses propres pièces stables aux clients, plutôt que de les vendre pour de vrais dollars américains.

Le risque concernant Tether augmente

Il en résulte que le risque d’implosion de Tether augmente avec la prochaine capitulation majeure. Le Wall Street Journal écrit :

« L’entreprise peut se retrouver dans une situation où les liquidités sont insuffisantes pour faire face à ses obligations en cas de crise. »

Le journal américain affirme avoir examiné les livres de Tether, qui contiennent des preuves de ces prêts. Le rapport le plus récent suggère que cette forme de prêt est maintenant passée à 6,1 milliards de dollars, ce qui représente environ 9 % du total des actifs de l’entreprise.

Bien sûr, Tether ne laisse pas cela se produire et revient dans un article de blog. « WSJ & CO : L’hypocrisie des médias grand public, endormi au volant de l’information », est le titre du billet de blog de Tether.

Attache dans la contre-attaque

Le message principal du billet de blog de Tether tourne autour du fait que les médias grand public n’ont pas réussi à prédire l’effondrement de partis comme FTX, tout en continuant à se concentrer sur Tether.

Au passage, il ne nie pas que les prêts évoqués par le Wall Street Journal soient bel et bien dans les livres. Le journal a écrit que Tether pourrait avoir des ennuis car les prêts sont libellés dans son propre USDT. Si la valeur du stablecoin baisse, l’entreprise pourrait être endommagée.

« Cela passe complètement à côté de la cible et méconnaît les actifs sous-jacents à l’USDT. Les prêts sont protégés par des garanties extrêmement élevées et sont même soutenus par Tether lui-même si nécessaire.

Ce n’est pas la première fois que le WSJ s’en prend à Tether.

À lire  L’agence néerlandaise pour l’emploi Unique vous permet de postuler dans le métaverse


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *