l’ex-PDG comparaît devant le tribunal, plaide-t-il coupable ?

Après la faillite de FTX, il est devenu évident qu’une fraude était suspectée. Pourtant, il a fallu beaucoup de temps avant que le fondateur et ancien PDG de FTX ne soit arrêté. Il semble encore relativement fort, et probablement il le fera dans le procès va vous dire comment la fourche est dans la tige.

Échange Bitcoin ex-PDG SBF vouloir plaider coupable

Pendant ce temps, l’ancien PDG de FTX, Sam Bankman-Fried (SBF) arrêté aux Bahamas et extradé aux États-Unis. Après que ses parents aient apparemment déposé une énorme caution de 250 millions de dollars, il est assigné à résidence jusqu’à la fin du procès pénal.

Il pourrait se retrouver en prison pour l’ex-PDG pendant des années. Le ministère américain de la Justice l’accuse d’années de fraude « d’une ampleur épique ». SBF est soupçonné de deux fraudes à la transaction et de six autres chefs d’accusation, dont le blanchiment d’argent et la violation des règlements électoraux.

Selon Reuters, Bankman-Fried devrait donner son plaidoyer dans le procès. Une audience aura lieu la semaine prochaine. Il sera très probablement présent, car il est clair pour lui qu’il enfreint une loi supplémentaire s’il ne se présente pas. Il est possible qu’il conclue avec les autorités américaines un accord similaire à celui de ses collègues. De cette façon, sa peine pourrait être réduite.

FTX floppé dur

FTX a maintenant un nouveau PDG, John Ray, qui a également aidé le célèbre escroc Bernie Madoff à faire faillite. Il a déclaré qu’il n’avait jamais vu une entreprise tomber si durement. Reuters cite la conversation de Ray avec le parlement américain. FTX aurait perdu 8 milliards de dollars en argent client.

À lire  Les investisseurs institutionnels ignorent le bitcoin et l’éther et choisissent le XRP

Pourtant, cela n’est même pas à la mesure des pratiques de Bernie Madoff, qui aurait détourné 64,8 milliards de dollars en utilisant des tactiques similaires. SBF a déjà reconnu qu’il était peu impliqué dans la gestion des risques, mais il ne s’estime pas coupable. Il y a tellement en jeu que même le juge précédent dans l’affaire est parti. Il pourrait y avoir un conflit d’intérêts.


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *