Le Loup de Wall Street : « L’ex-PDG de FTX est fou »

Le chaos financier causé par la chute de FTX est grand. Certains détails ont été révélés qui vous font vous demander dans quelle mesure cela aurait pu être évité. Jordan Belfort, connu et tristement célèbre pour le film « Le loup de Wallstreet », affirme que toute la situation était préméditée.

Jordan Belfort: le crash de FTX était exprès

Il faut attraper les escrocs avec les escrocs, ne dit-on pas parfois ? Jordan Belfort est peut-être l’exemple type d’un escroc de Wall Street. Dans les années ‘années 80 et 90 il a commis une fraude boursière à une échelle gigantesque, dont le film Le loup de Wallstreet a été fait. Il a purgé quatre ans de prison pour ses actes.

Il est donc tout à fait possible qu’il soit bien conscient de la situation des institutions financières voyous – après tout, il en a dirigé une lui-même. Dans une interview avec Fox News, il utilise un langage clair. Il pense que l’ancien PDG de FTX, Sam Bankman-Fried (alias « SBF ») est un sociopathe :

[SBF] est un sociopathe. Je veux dire, il est fou. Il dit maintenant plus ou moins que toute la situation est de la bonne volonté et que la seule chose qui compte est que la personne qui [eindigt met het meeste geld] gagnes. Les faits apparaîtront tôt ou tard, mais cela va beaucoup plus loin que ce que nous voyons en ce moment. C’était garanti prémédité.

FTX a acheté des maisons aux Bahamas pour les employés

Il compare également FTX à un ‘fraternité‘, une maison de membres d’une sororité ou d’une fraternité. Il semble que FTX ait acheté des maisons pour ses employés aux Bahamas et que plusieurs hauts responsables de l’entreprise aient eu des relations entre eux. Formellement, les employés d’une entreprise ne sont pas autorisés à entrer en relation les uns avec les autres.

À lire  8 millions de dollars en BNB, Ethereum et plus volés

Il trouve plus inquiétant que d’autres grandes institutions financières n’aient pas remarqué la situation chez FTX. Après tout, c’était « si évident » que des choses étranges se passaient. Par exemple, les crédits utilisateurs ont soudainement disparu, et le nouveau PDG n’a jamais vu un tel échec d’un sommet d’entreprise. De plus, Alameda aurait très souvent acheté certains tokens avant qu’ils ne soient proposés à la vente sur FTX.

Bien sûr, c’est quelque chose d’étiqueter toute personne sans faits concrets avec l’autocollant de sociopathe, mais il semble qu’il se passe beaucoup de choses chez FTX.


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *